Une approche basée sur le market profile et le volume profile

Michael RACINE/ décembre 22, 2020/ bourse, day, daytrading, futures, futures market, investissement, NinjaTrader, scalping, stratégie automatique, stratégie de trading basée sur le market profile et le volume profile, swing trading

Vous avez été plusieurs à me demander d’effectuer un article sur le market profile et le volume profile. Je remarque souvent les deux sont mélangés (market / volume profile) alors qu’ils donnent des informations différentes car l’approche change pour les calculer donc les dessiner.

Si vous savez parler et lire en anglais, il y a de très bons ouvrages et vidéos sur le sujet que vous pourrez trouver aisément sur internet ou dans vos librairies. Il faudra tout de même que vous soyez vigilants car il y a aussi n’importe quoi.

Au sein de cet article, je n’ai pas la prétention d’être LA source. Je vous propose plutôt une vision à but pédagogique et pour votre divertissement.

Dans un premier temps, je vais essayer d’illustrer l’approche pour permettre à toutes et à tous de mieux comprendre les concepts.

Ensuite, nous rentrerons dans les différences graphiques entre un market profile et un volume profile.

Est-ce que je fais une affaire ou est-ce que c’est trop cher ?

Vous pouvez vous demander quel est le rapport avec notre thématique d’aujourd’hui et je vais vous répondre dans un instant.

Mettons-nous dans la situation où nous souhaitons acheter un ordinateur SET UP. Nous savons que le prix « normal » est de 1000 euros. Lorsqu’il y a des soldes, un black Friday, un cyber Monday, une promotion… bref un moment où nous allons faire une affaire, le prix va être moins cher sauf qu’il n’y aura qu’une quantité limitée. Le fabricant ne va pas vouloir brader le prix de cet ordinateur SET UP.

De même, si le fabricant voit qu’il arrive à en vendre beaucoup, il pourrait se dire « je vais essayer d’augmenter le prix pour voir s’il se vend toujours aussi bien ». Il va donc augmenter le prix au fur et à mesure. Le résultat, il y aura de moins en moins de personnes qui accepteront de payer un prix « qui leur semble élevé » pour ce produit.

Nous arrivons donc à une répartition des ventes qui ressemble à cela :

courbe de gauss

Le point tout en haut correspond à l’endroit où les acheteurs et les vendeurs sont d’accord avec le prix. Dans notre exemple, il s’agit de l’ordinateur à 1000 euros. Du coup, la partie à gauche correspond à nos soldes et la partie à droite correspond à un essai du fabricant de vendre plus cher. Cela nous donne le résultat suivant :

coubre de gauss

Ceci est l’illustration représentant le volume de ventes suivant le prix. Les soldes, il y a peut de quantités disponibles et le prix trop élevé, il n’y a pas beaucoup d’acheteurs qui acceptent de payer le prix supérieur.

Eh bien, je ne vais peut-être pas vous surprendre mais il en est de même pour les marchés financiers.

Quelle répartition du prix sur les marchés financiers ?

Pour les marchés financiers, vous avez l’habitude de voir un graphique tout simple (si vous ne mettez pas d’indicateur du tout).

Nous avons la cotation du prix et le temps. Pour qu’il y ait une transaction, il faut qu’il y ait accord entre le vendeur et l’acheteur. Si vous vendez, il vous faut quelqu’un qui achète et si vous souhaitez acheter, il faut que quelqu’un vende. Il faut que vous vous entendiez sur le prix.

Mettons-nous dans le cas où vous souhaitez acheter tout d’abord. Pour vous, en tant qu’acheteur, vous allez vouloir payer le moins cher possible. Donc, le plus bas.

A l’inverse, si vous souhaitez vendre quelque chose, vous allez vouloir le vendre le plus cher possible pour espérer en tirer un plus large profit. Vous regardez souhaiter donc que le prix soit le plus haut possible.

courbe gauss

Nous aurons donc le même type de courbe. De la même manière, le point le plus à droite (celui qui était en haut avant que je ne tourne le graphique) correspond au niveau de prix où les acheteurs et les vendeurs sont le plus d’accord pour échanger leurs actions, monnaies….

Avec les annotations, le graphique ci-dessus se transforme donc en ça :

courbe gauss

C’est à partir de ce moment où nous allons mettre quelques termes de trading tout de même. Nous n’allons pas rester avec tout ça si ça ne peut pas nous aider pour la suite. Passons donc au niveau supérieur de l’explication.

Notions de base du profile : Value Area et Point Of Control

Dans le domaine financier, il est souvent « convenu » que la valeur d’accord est répartie aux alentours du point culminant. Cette zone est appelée « Value Area » ou « Zone de Valeur ».

value area

Cette zone représente environ 70% des échanges et est répartie de part et d’autre du sommet. Dans les réglages de votre plateforme de trading vous pouvez régler ce pourcentage comme vous le souhaitez. Par défaut, il est toujours proche de 70%.

 

Pour délimiter cette « Value Area », nous avons une limite haute (Value Area High) et une limite basse (Value Area Low).

value area vah val

Il nous reste un dernier terme à mettre en place. Nous n’avons pas encore donné le nom du sommet. Au sein des marchés financiers, ce sommet s’appelle le « Point Of Control » (POC).

value area poc

Dans la suite de cet article, vous aurez donc les acronymes (VAH, VAL et POC) qui pourront être repris ou les mots dans leur totalité. Tout dépendra de mon envie ^^.

Si vous parcourez le web à la recherche de « market profile » ou de « volume profile », vous verrez souvent VAH, VAL et POC. Je tiens tout de même à rappeler que tout ce que vous verrez dans la suite de cet article n’a qu’une visée pédagogique. Il vous appartient de bien détacher les notions qui pourraient vous servir et dans quelles mesures. Il n’existe pas de solution miracle. Il faut d’abord trouver un système de trading qui nous corresponde avant de dire qu’il est bien ou non.

Maintenant que vous avez les premiers mots barbares, nous allons continuer notre voyage.

Alors si vous avez suivi, au début j’ai dit que le market profile et le volume profile étaient deux choses « différentes ». Quelles sont les caractéristiques du « volume profile » ?

Pour rester sur la même idée que précédemment, je vais garder la notion de « volume ». Nous avons parlé d’acheter un ordinateur SET UP. Nous étions donc dans une quantité X qui est vendue à un prix spécifique : 1000 euros, 500 euros ou 1500 euros.

 

Un « volume profile » se représente sur votre graphique de la manière suivante.

volume profile

Pour commencer, j’ai décidé de garder les chandeliers sur le graphique pour ne pas vous perdre mais les puristes du « profile » d’une manière générale enlèvent les chandeliers. Ces derniers vous cantonnent à une « unité » : temps (minutes, horaires, journalier…), de taille (renko, ticks…)…. Ce n’est pas parce que l’heure va passer de 7h59 à 8h00 qu’il va y avoir un « changement radical ». Bon alors peut-être l’arrivée d’une session de cash ou d’une autre mais à part cela, c’est tout. Le changement de chandelier a un impact psychologique.

 

Revenons au graphique ci-dessus.

Vous pouvez remarquer tout d’abord que la VAL et VAH (allez un petit rappel pour le début : Value Area Low et Value Area High) sont de la même couleur. J’ai décidé de les laisser en bleu. Pour la journée du milieu, vous avez donc une VAL à 3662 et une VAH à 3688,50 (graphique S&P500 – ES 03/21). Le POC (Point Of Control) est quant à lui en couleur gold et vaut 3685,25 (les chiffres après les décimales sont un peu cachés).

Le « volume profile » n’est pas aussi lisse que notre exemple précédent. Il faut des montagnes et des vallées. Tout simplement (en reprenant l’analogie précédente), les montagnes représentent les endroits où les acheteurs et les vendeurs ont le plus vendus. Comme nous sommes en volume profile, il s’agit de volumes. Le POC est l’endroit le plus haut de toute la journée. Le réglage sur le graphique ci-dessus est en session mais vous pouvez le mettre sur ce que vous voulez : jour, semaine, mois ou ce que vous voulez.

Les vallées représentent les endroits où les acheteurs et les vendeurs ne sont pas d’accord pour effectuer les échanges. C’est une zone de rejet du prix.

 

Le volume profile permet donc d’avoir une vision du nombre de volumes qui s’est vendu à un niveau de prix donné. Ce qu’un chandelier classique ne peut pas donner.

Si le « market profile » n’est pas exactement pareil, quelles sont les différences avec le « volume profile » ?

Rassurez-vous, tout n’est pas différent tout de même et je ne vais pas devoir tout vous expliquer du début mais il y a des subtilités à avoir en tête et surtout ne pas négliger.

Tout d’abord, le market profile n’est pas en fonction du volume mais du niveau de prix et du temps que le prix a passé à ce niveau. Chaque période de 30 minutes est représentée par une lettre A, B, C, D, E…. et a, b, c, d, e… (appelée TPO). Dès que l’alphabet est terminé, on passe de la minuscule au majuscule (pour mon exemple ci-dessous). Quand la journée change, on recommence tout.

La grande différence est la suivante : le POC représente le niveau où le prix est resté le plus de fois. Pour l’exemple ci-dessus (Crude Oil), le Point Of Control est à 48,28. Il s’agit de l’endroit où nous avons le plus de lettres (20 lettres : b, d, e, f, g, i, r, y, A, ….) et ce n’est pas forcément le niveau où il y a eu le plus de ventes. Ce sont deux choses différentes. De temps en temps, les valeurs peuvent être identiques mais pas tout le temps.

Nous verrons des exemples après avec les mêmes graphiques soit en volume profile soit en market profile.

Il en est de même pour les VAH et VAL. Les valeurs pourront être différentes des VAH et VAL du volume profile. Voyons maintenant l’application sur un même instrument

Dans le cadre de notre stratégie de trading, comment pouvons-nous exploiter le market profile et le volume profile ?

Regardons à quoi ressemble notre market profile sur l’instrument S&P 500 (contrat futures ES).

market profile

Les nuances de couleur que vous voyez sont celles des lettres de couleur que nous avons précédemment. Avec l’échelle actuelle, cela ne fait que des couleurs et plus des lettres. Suivant les plateformes de trading ou suivant vos réglages, il se peut que cela reste en lettres tout de même.

Prenons, par exemple, la journée du 15 décembre. La VAH est à 3671,25, la VAL à 3642,75 et le POC à 3661,25. Comparons maintenant avec le même graphique sur lequel nous avons appliqué le volume profile.

volume profile

Comme je vous l’ai dit, j’ai laissé les chandeliers pour vous faciliter la tâche.

Que pouvons-nous remarquer pour la même journée du 15 décembre 2020 ?

La VAH est à 3688,50 ; la VAL à 3662 et le POC à 3685,25.

 

 

Market Profile

Volume Profile

VAH

3671,25

3688,50

POC

3642,75

3685,25

VAL

3661,25

3662

 

Vous vous rappelez que le POC est l’endroit où tout le monde est content : les acheteurs sont contents et les vendeurs aussi. Le POC « volume profile » est plus haut que le POC « market profile » ce qui signifie que les échanges ont été « plus facilités » en haut. Cela signifierait-il que le cours va augmenter après le 15 décembre ? Là, c’est très facile car nous avons le graphique avec tous les jours qui suivent donc on peut dire que c’est de la triche et vous auriez raison. Mais en tout cas, il y a quelques choses d’intéressant à regarder. Est-ce que cela se retrouve sur d’autres jours ?

Je ne vais pas tout vous dire ici. Si vous voulez le savoir, rien ne vous empêche de regarder s’il y a toujours une corrélation entre ces différences et le mouvement du prix.

 

Pour ma part, je vais continuer à aller un peu plus loin dans « les fonctionnalités » possibles.

Le market profile et le volume profile nous apportent une plus-value pour le trading  ?

Encore une fois, et vous avez pu le lire dans mes autres articles (j’en profite pour vous renvoyer à celui-ci, si vous ne l’avez pas encore lu), je vous encourage à coupler avec d’autres analyses mais la difficulté que nous avons très souvent et de déterminer où veut aller le prix ?

C’est une question à laquelle tous traders essaient de répondre pour pouvoir obtenir son ratio risque / reward avant d’entrer en position. Pour ma part, je n’entre pas en position si je suis à un ratio de 1 :1 . Je veux que mon profit me rapporte plus que mon risque. Avec le market profile et le volume profile, nous pouvons avoir une idée de la destination.

Je vais activer les Naked POC, VAH et VAL. Les « Naked » sont des niveaux de prix qui sont « vierges ». Ils ont été identifiés par le profile (volume ou le market – et vous savez maintenant qu’il peut y avoir une différence entre chaque) mais le cours n’est pas revenu à ce prix depuis. Sans plus de suspens, voici tout d’abord la version Market Profile (MP : c’est une abréviation que vous pourrez également retrouvée).

Tous les graphiques que vous verrez ci-dessous ont été enregistrés au fur et à mesure de la journée du 21 décembre 2020.

market profile

Je ne sais pas si cela vous paraît intéressant mais si vous aviez peur d’être à court d’idée pour vos niveaux. Là, je viens de vous en donner 3 de plus : un POC (du 15 décembre) et 2 VAL (du 11 et 15 décembre).

Le Volume Profile (VP) nous donne le graphique ci-dessous.

volume profile extended

De son côté, le Volume Profile ne détermine qu’un seul niveau : une VAL du 15 décembre à 3662. Au passage, nous pouvons remarquer que la Naked VAL du Volume Profile 3662 est proche de la Naked POC du Market Profile à 3661,25. Est-ce un niveau auquel nous devrions faire attention ?

La réponse dans la suite. Voici les graphiques.

market profile

Maintenant que vous avez l’œil, de quel graphique il s’agit ?

 

Oui, il s’agit d’un Market Profile. Tiens, le temps a démontré que le niveau de 3661,25 a permis au cours de faire un petit rebond. Que donne le Volume Profile ?

volume profile rejet niveau

Sans surprise, vu que le niveau 3661,25 avait fait réagir le cours. Le niveau 3662 étant proche, la réaction a été la même.

Ces outils sont à utiliser avec d’autres afin de vous donner une vision plus fine de ce qui se passe.

Regardons maintenant quelques exemples de rebond (ou pas) sur des niveaux. A chaque fois, je vous montrerai un Market Profile et un Volume Profile.

market profile

Dans cet exemple (toujours tiré du même jour), on voit très bien qu’après avoir rebondi sur les 3661,25 , le cours a percé tous les autres niveaux pour rebondir sur le 3600,50.

volume profile

Pour le Volume Profile, il y avait moins de niveaux de déterminés et on voit que le niveau 3599,00 n’a pas été percé alors que le POC à 3608,5 l’a été un peu pour que le cours remonte après.

Que s’est-il passé après ? Une approche « profile » pour une stratégie de trading est-elle intéressante ?

Continuons notre journée.

market profile

Il semblerait que le cours ait décidé de continuer sa remontée. Comme les POC sont des aimants, le cours va-t-il remonter jusqu’au moins les 3661,25 ? Regardons sur un graphique Volume Profile.

volume profile rejet niveau

L’approche Volume Profile donne également le rebond (vu que c’est le même cours). En revanche, nous n’avons pas la même vision quant à l’aimant (le POC). Contrairement au Market Profile, le POC du Volume Profile est beaucoup plus haut. L’ancien POC (le Naked POC) n’est plus « vierge » car il a déjà été tradé mais pourrait-il encore servir d’aimant ?

Regardons notre résultat pour le Market Profile. Avons-nous eu notre remontée sur notre premier POC ? Pour éviter de faire tout le temps des allers retours sur les graphiques et vous perdre, je vais rester sur le Volume Profile. Nous savons que le cours reste le cours quelque soit le Profile appliqué.

volume profile rejet niveau

L’objectif du POC (Market Profile) a été atteint. Avec une stratégie de trading utilisant le Market Profile, vous auriez pu avoir un trade qui vous aurait fait gagné une quarantaine de points pour un risque minime.

 

Avançons encore un peu dans le temps pour voir si notre target encore plus haut (le POC du Volume Profile) va être atteint.

volume profile

Eh bien avec de la patience, le cours est bien remonté jusqu’à notre « Naked » POC. Il a été revisité. Dans ce cas, c’est plus de 80 points et uniquement pour la remontée. C’est plus intéressant.

Attention, ce n’est pas tout le temps comme cela. Il faut que vous fassiez selon votre aversion aux risques. Cette présentation du Market Profile et du Volume Profile a été longue car il fallait bien que vous sachiez comment peut fonctionner ce genre d’instruments. Contrairement à une moyenne mobile, peu de personnes connaissent le profile qu’il soit volume ou market.

Michael.

P.S. : si vous n’avez pas encore lu cet article “commençons les choses sérieuses“, je vous invite à le lire

P.S.S. : Il est TRES IMPORTANT de suivre ces trades pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Il en est de même pour l’automatisation. Si vous souhaitez des aides, voici mes ouvrages vers Amazon

 

 

 

Share this Post